Brûlure : ce qu’il faut retenir pour la soulager et la soigner

par Aina
0 commentaire
brûlure

Qu’il s’agisse d’une brûlure légère ou profonde, elle nécessite une certaine prise en charge et des soins adaptés. En la traitant au plus vite, vous éviterez que les lésions ne s’aggravent ou s’infectent, mais cela permettra aussi d’accélérer leur guérison.

Qu’est-ce qu’une brûlure ?

D’une manière générale, une brûlure est définie comme une lésion plus ou moins importante sur les tissus corporels, souvent la peau. Elle peut être causée par une source de chaleur comme le feu, un froid intense, une substance corrosive, un courant électrique ou encore le rayonnement solaire. Il faut savoir qu’une brûlure est fréquemment liée à un accident domestique et elle est dite cutanée quand elle touche la peau.

Cependant, elle peut aussi atteindre les muqueuses notamment celles de la bouche, l’œsophage ou encore l’estomac. Si vous ou quelqu’un de votre entourage souffrez de brûlure, sachez que vous trouverez des produits pour la soulager dans une pharmacie à Troyes par exemple. Mais vous devrez choisir votre traitement en fonction de sa gravité.

Les différents types de brûlures

D’une manière générale, il existe 4 principaux types de brûlures. Elles sont classées en fonction de leur intensité :

  • La brûlure au premier degré correspond à une brûlure peu profonde qui se caractérise par une rougeur sur la peau. Bien que cette plaque soit sèche, rouge et douloureuse, il n’y a pas de cloque apparente puisque seul l’épiderme est touché. Les lésions causées ne sont pas préoccupantes en temps normal, sauf si elles sont très étendues ou touchent un jeune enfant.
  • La brûlure au second degré se reconnaît par la présence de cloques qui peuvent apparaître dans l’immédiat ou quelques heures après sur la zone concernée. Dans ce cas-ci, le derme qui est la couche de peau sous l’épiderme est touché. D’ailleurs, la gravité de la brûlure dépend de l’intensité de la douleur et de l’étendue des cloques.
  • La brûlure au troisième degré est considérée comme le degré le plus grave. En effet, la surface de la peau présente des plaques dures, blanches, cartonnées ou foncées et indolores. Cela est dû au fait que la peau est brûlée en profondeur. Il n’y a pas de cloque, mais les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses sont atteints. De plus, il est possible que les muscles et les organes sous-jacents soient touchés.
  • Quant à la brûlure au quatrième degré, elle correspond à la carbonisation et le pronostic vital est engagé.

Il est possible de soigner une brûlure au 1er et 2e degré superficiel par vous-même. Cependant, vous devrez appeler les secours ou vous rendre aux urgences si vous êtes brûlé au 2e degré profond ou au 3e degré.

Les remèdes naturels pour soulager des brûlures

Si vous souffrez de brûlures bénignes, vous pouvez avoir recours à des remèdes naturels comme la phytothérapie pour les soulager. À titre d’exemple, le millepertuis sous forme d’huile peut s’appliquer sur les brûlures légères comme celles au 1er degré ou les coups de soleil. Il y a aussi la calendula sous forme de crème qui peut soulager les douleurs causées par les brûlures du 1er ou 2e degré superficiel.

Par ailleurs, il est à savoir que les services de grands brûlés utilisent également le miel pour ses capacités cicatrisantes. Mais en cas de doutes, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin avant toute application des remèdes naturels.

Les étapes à suivre pour soigner une brûlure

Pour soigner une brûlure courante ou superficielle, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • Commencez par refroidir la brûlure en faisant couler de l’eau du robinet à 15 °C sur la zone touchée pendant 15 à 20 min. Cela aura pour but de limiter le risque d’atteintes plus profondes, mais aussi de calmer la douleur et l’inflammation.
  • Ensuite, il faudra nettoyer la brûlure et une désinfection sera nécessaire notamment à l’apparition de cloques. Pour ce faire, utilisez un antiseptique non alcoolique comme la chlorhexidine pour ne pas dessécher la peau.
  • Pour finir, réhydrater votre peau en utilisant des émulsions par application cutanée pour les brûlures du 1er et 2e degré non infectées. Il faut que leurs applications soient renouvelées fréquemment. L’utilisation d’une compresse stérile pour les brûlures au second degré sera nécessaire.
Facebook Comments

Vous pouvez également aimer