Inflation, manifestations diverses et repressions musclées: l’actualité à ne pas rater

par Dev
0 commentaire
crise sanitaire

Depuis le début de la pandémie en fin 2019 et la fermeture des frontières en Mars 2020 afin de juguler la propagation du virus, bon nombre de citoyens se sont vus comme « emprisonnés ». Les répercussions de mesures mises en place se déploient.

Les conséquences de la crise sanitaire sur l’actualité

Lorsque l’année 2019 a commencée ou même au début du mois de décembre 2019, nul n’aurait pensé que l’actualité de novembre 2021 serait rythmé par les conséquences d’un virus qui verrait le jour dans une ville située au fin fond de la Chine. Oui. Même les scientifiques et les spécialistes des prévisions épidémiologiques les plus avertis, n’ont pas vu venir la pandémie sous la forme de cette grande ampleur.

Médias, sites de communication presse écrite, radio, … bref toutes les sources d’informations tiennent pour actualité les conséquences liées à la crise sanitaire. Au sein des émissions de télé, même quand le thème n’est pas en relation avec la pandémie, ses conséquences sont quand même mentionnées. Ceci pour dire que les conséquences de la pandémie se sont fait ressentir au-delà de toutes les prévisions les plus pessimistes que pourrait faire un spécialiste du domaine.

Contenu des réclamations faites par les manifestants dans les rues

Les réclamations faites de par le monde entier sont presque similaires. Certains groupes de personnes redoutent de prendre le vaccin issu des laboratoires à cause de la rapidité avec laquelle les vaccins sont trouvés ; d’autres tiennent pour compte le fait que les gouvernants étatiques forcent le peuple à se faire vacciner. Ceci, dans un contexte où l’actualité est marquée par les changement climatiques où les mêmes gouvernants ne prennent pas des décisions concrètes pour réduire drastiquement l’impact de la destruction de l’environnement.

Facebook Comments